Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/servicec/www/wm-admin/functions.php on line 725

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/servicec/www/wm-admin/functions.php on line 725
Communiqué de presse
Faire un
Service Citoyen
Retour aux news

Communiqué de presse

Du Service Militaire obligatoire … Au Service Citoyen universel !

BRUXELLES, 4 octobre 2022

Très récemment, l'idée d'un retour du Service Militaire obligatoire en Belgique a resurgi dans l'actualité politico-médiatique. Sans surprise, il n'a pas fallu attendre longtemps pour que des réactions très contrastées s'enchaînent sur la pertinence - ou pas - de cette idée. Nous proposons d'en déplacer les termes en nous focalisant sur la pertinence d'instaurer au niveau fédéral un Service Citoyen universel.

Un signal politique fort

Ce Service cityen universel permettrait à chaque jeune de 18 à 25 ans résidant en Belgique de pouvoir s’engager, volontairement, entre six mois et un an, à temps plein, dans des projets d'intérêt public. Le succès de ces dispositifs à l’étranger - plus de 300.000 jeunes engagés chaque année en France, Allemagne, Pays-Bas, Italie et Luxembourg - montrent très clairement la pertinence de ce type de programme en termes d’estime de soi, d'émancipation, d’esprit d’entreprendre, de brassage socioculturel, de cohésion sociale et de renforcement du vivre - et faire ! - ensemble.

Cette question est d’autant plus d’actualités que voici quelques mois, le Gouvernement fédéral annonçait la renaissance, prévue en 2023, du « Service d’Utilité Collective ». Ce dispositif, voté en 2003 mais jamais mis en application, ne concerne toutefois que certains jeunes (les demandeurs d’emploi et ceux émargeant au CPAS) auxquels il est proposé d’effectuer des missions uniquement liées à la Défense nationale. Ne serait-il pas opportun : (1) de l'élargir à tous les jeunes, tout en restant sur une base volontaire ; (2) de prévoir un panel beaucoup plus large, riche et varié de missions ? L’« utilité collective » servirait alors tous les pans du Bien Commun, au profit d’une pluralité d’institutions (militaires, publiques et civiles) et d’une multitude de bénéficiaires.

Un projet individuel et collectif qui a du sens

En Belgique, une décennie d’expérimentation à échelle réduite (600 jeunes par an) montre qu’en permettant à la jeunesse de donner le meilleur d'elle-même, le Service Citoyen collectif constitue un puissant outil de maturation qui porte les jeunes à s'affirmer comme des citoyens proactifs et responsables. Ouvert à tous sans distinction, le Service Citoyen permet au jeune sorti de l'école de clarifier son projet d'avenir, à l'étudiant d'acquérir une première expérience pratique et au jeune en décrochage de se reprendre en main. Pour tous, il est l'occasion de se rencontrer et de nouer des liens. Au niveau sociétal, le Service Citoyen répond à plusieurs enjeux contemporains tels que la sensibilisation aux valeurs démocratiques, aux bienfaits de l’État de droit et au développement d’un « être au monde » plus altruiste. Plusieurs évaluations de ces programmes montrent qu’ils retissent la confiance dans les Institutions, luttent contre les discriminations et les radicalismes, améliorent la santé mentale,... De manière générale, ils atténuent le délitement du lien social et, indirectement, les comportements inciviques. Nos jeunes ont plus que jamais besoin de se projeter positivement dans l’existence et de (re)trouver du sens.

Sans oublier qu’en temps de crises (sanitaires ou climatiques), la force d’intervention et l’agilité de ce "corps civique” peut rendre des services essentiels à la population, comme nos jeunes l’ont montré lors de l’émergence de la crise du Covid en mars 2020 ou lors des inondations de juillet 2021.

Un investissement “rentable” à tout niveau

Enfin, plusieurs études socio-économiques montrent que pour chaque euro investi, ces programmes en rapportent en moyenne deux à la société. Le Service Citoyen ne représente dès lors pas une dépense mais bien un investissement. Dans un contexte d'austérité budgétaire peu réjouissant et au-delà des nécessaires mesures de « gestion de crise » qui s(er)ont annoncées, le temps est venu pour le Gouvernement fédéral de reconnaître un Service Citoyen universel afin de rendre confiance en l’avenir à ceux qui bâtiront nos lendemains.

                                                                                                                        La Plateforme pour le Service Citoyen